Maintenir ses poumons en très bonne santé : que faire ?


Divers /

Vous êtes peut-être inquiet du fait des personnes souffrent de plus en plus de maladies pulmonaires. Impossible d’éviter ce danger ou non, vous aurez quelques solutions après lecture de cet article. Vous les connaissez surement déjà sans savoir leur efficacité, lisez pour plus de précision.

Eviter l’utilisation des cigarettes classiques : une solution proposée

Comprenons d’abord que la fumée produite par la cigarette est un gaz issu du tabac en combustion. Cet aérosol consommé par les fumeurs est le résultat de la combustion de ce produit dangereux, connu de tous. Il contient le goudron, la nicotine et plein d’autres substances toxiques telle que l’oxyde d’azote, le monoxyde de carbone, etc. Ces derniers combinés avec les alcaloïdes comme la nicotine sont nuisibles aux poumons (ainsi qu’à d’autres organes), ceux-ci étant les plus exposés. Le seul moyen pour esquiver les cigarettes classiques est d’utiliser les cigarettes électroniques ou vapoteuses, cliquer pour en savoir plus.

Porter un masque ou éviter de respirer les gaz toxiques : importance

Avant de sortir de chez vous, il est préférable de vous munir d’un masque afin de diminuer le taux de fumée à respirer au cas échéant. Si vous rouler à moto, porter votre masque vous permettra de moins respirer les gaz d’échappement des véhicules ou d’autres motos. Ces fumées contiennent le monoxyde de carbone (CO) et parfois des métaux lourds comme le plomb nuisible pour l’organisme et en l’occurrence pour les poumons. Si vous n’êtes pas un fumeur, autant éviter de fréquenter les lieux où vous serez exposé à la fumée de la cigarette. Oui ! Une personne qui inhale la fumée de la cigarette de son voisin proche ou à une distance quelconque aura la dose suffisante pour mettre ses poumons en danger. Par ailleurs, d’autres produits comme les plastiques, les pneus et les métaux une fois brulés émettent des gaz toxiques dont il faut éviter la respiration. Certaines particules comme le mercure, le plomb ou le cadmium une fois accumulées dans les poumons peuvent être à la base des cancers pulmonaires.