Les panneaux en contreplaqué : parlons-en !


Divers /

Il arrive très souvent qu’on remarque l’usage de contreplaqué dans la fabrication de panneaux. Cela dépend à vrai dire de l’objectif pour lequel on fabrique ces panneaux, mais c’est très récurrent. Il y a quand même une folle envie de savoir si les panneaux en contreplaqué pourraient être de grande qualité. Cet article éclaire sur ces différents points d’ombre.

Quel genre de panneaux peut-on faire avec un contreplaqué ?

Dans plusieurs cas de figure, on a souvent vu des panneaux publicitaires ou de renseignements être fabriqués en contreplaqué tout en étant appréciables. Cliquez ici pour lire la suite. En effet, le contreplaqué peut contribuer grandement à la fabrication d’un panneau. Mais ce qui est à noter est que selon l’usage qui lui est réservé, la qualité du contreplaqué change. Quand on prend par exemple des panneaux qui sont exposés à l’extérieur, c’est-à-dire aux intempéries, le contreplaqué a un collage de niveau 3 afin d’éviter de vite se gâter. Ce niveau de collage maintient les différentes couches de contreplaqué bien collées. Mais quand il s’agit d’un panneau qui se retrouve à l’intérieur d’une maison ou d’un magasin, on utilise le niveau de collage 1 ou 2. C’est la norme parce que ces panneaux ne sont pas exposés aux risques.

Quelles sont les catégories de panneaux en contreplaqué ?

Lorsqu’on prend un catalogue de panneaux en contreplaqué, on y verra plusieurs catégories qui se différencient par la texture du contreplaqué. C’est en quelque sorte la différence entre les origines et la solidité de chaque contreplaqué. Il est possible de rencontrer des panneaux en bois exotique. Outre celui-là on a des panneaux de la catégorie des pins, des peupliers, ou encore des bouleaux ; et même de l’okoumé qui est d’origine africaine. Cette liste de catégorie ne s’achève pas là. Il en existe donc bien d’autres encore. L’essentiel est de savoir choisir en fonction de l’usage qui est réservé aux panneaux.