Le jeûne, ancienne ou nouvelle thérapie ?


Divers /

Que ce soit par intermittence, partiel, ou total, le jeûne est bénéfique pour la santé du corps. Il est sans l'ombre d'un doute l'un des plus anciennes méthodes d'auto guérison bien que ses vertus thérapeutiques n’aient étés reconnues scientifiquement que depuis peu. En général, le jeûne implique de s'abstenir de n'importe quel aliment, mais en restant hydraté.

Ses bienfaits

Depuis des lustres, certains le pratique dans le cadre de leurs religions, rendez vous ici pour lire un article à ce propos. Mais tout le monde peut pratiquer le jeûne et peut de ce fait profiter de ses avantages. Seul, ou en conjonction avec un autre traitement, il a été prouvé que le jeune a des impacts positifs sur la santé. En effet, le jeûne réduit les douleurs chroniques. L'addition d'une thérapie par le jeûne implique dans le processus de soin des patients a diminué de façon conséquente leurs douleurs.

Il contribue aussi au traitement de l'hypertension, car il fait diminuer la pression sanguine. Entre autres, il aide aussi à soigner la pancréatite aigüe. La pratique rétablie les douleurs et les et les intolérances digestives des malades. Des expériences ont prouvées que le jeune seul présente des résultats bien mieux que la succion nasogastrique et diminue significativement les symptômes de cette maladie.

Rétablir l'équilibre

S'abstenir de manger pendant une période donnée améliore la qualité du sommeil. Cela n’a pas vraiment d'effet sur la durée totale du sommeil, toutefois, il réduit les interruptions dans les nuits des sujets observés durant une expérience scientifique. Aussi, des améliorations dans le domaine concernant l’énergie journalière, la qualité subjective du sommeil, la concentration et   la balance émotionnelle perçue ont aussi été observées.

En plus de tout ça, il est évident qu'il fait perdre du poids. Un moyen radical parmi tant d'autres certes, mais l'efficacité est garantie.