Calcul du nombre de mois de grossesse : quelques méthodes à connaître


Divers /

Les femmes enceintes souhaitent toutes avoir connaissance de l'avancée de leur grossesse. De nos jours, plusieurs méthodes de calcul du nombre de mois ou de semaines de grossesse existent bel et bien. Des méthodes simples pour aider les femmes à prendre des mesures en ce qui concerne l'évolution de leur grossesse. Découvrez dans cet article ces méthodes de calcul.

Les différentes méthodes de calcul

Il existe plusieurs méthodes pour connaître avec exactitude la date du début de la grossesse. Vous êtes une femme susceptible de tomber enceinte, vous avez la possibilité de consulter un site intéressant qui saura vous renseigner. Vous avez le choix entre la semaine d'aménorrhée et la semaine de grossesse.

La semaine d'aménorrhée consiste à faire le décompte à partir du premier jour des dernières règles. Elle est marquée par l'absence des menstruations et est qualifiée de "gravidique" (en lien avec une grossesse). Cette méthode est considérée comme la plus fiable et est conseillée par beaucoup de gynécologues. À noter que la semaine d'aménorrhée dure 39 semaines en tout.

Quant à la méthode de la semaine de grossesse, elle consiste plutôt à faire le décompte à partir de la période de fécondation. La fécondation débute deux semaines après le début des règles et ne peut vraiment pas être fixée. Ceci est dû à la période de fécondité qui s'étend de 1 à 5 jours pendant l'ovulation. Elle est donc moins conseillée que la semaine d'aménorrhée et dure 41 semaines.

Quelques limites de ces méthodes

Les méthodes citées ci-dessus, bien qu’elles soient fiables, présentent plusieurs limites. Elles ne peuvent pas toujours indiquer si une femme est enceinte ou pas. La semaine d'aménorrhée par exemple n'est pas toujours fiable. Puisque l'absence des règles n'est pas toujours synonyme de grossesse. Cette semaine d'aménorrhée est donc dite "non gravidique".

La semaine de grossesse qui se base sur la période de fécondité est aussi moins fiable. Cette période qui n'est qu'une moyenne renseigne très peu sur le début de la grossesse. Il est donc conseillé de consulter un médecin qui dispose de moyens nécessaires pour des calculs plus précis. L'échographie en est un qui permettrait de confirmer ou d'infirmer vos calculs.